« Cette première Journée mondiale de la dignité des victimes de la traite d’êtres humains est un appel à l’action pour faire cesser ce crime et donner de l’espoir aux victimes, qui vivent souvent autour de nous alors que nous ignorons tout de leur sort. Pour arrêter les trafiquants, il nous faut couper leurs voies de financement et saisir leurs avoirs. J’exhorte tous les pays à ratifier et à appliquer intégralement la Convention des Nations Unies contre la criminalité transnationale organisée et son Protocole additionnel relatif à la traite d’êtres humains »

M. Ban Ki-moon, ancien Secrétaire général de l’ONU.

Depuis 2005, le 30 juillet marque la Journée mondiale de la dignité des victimes de la traite d’êtres humains. A cette occasion, Terre des Hommes France dresse un bilan de la situation mondiale actuelle et en profite pour faire un état des lieux plus précis en Europe et en France.

LIRE NOTRE DOSSIER :

Journée mondiale de la dignité des victimes de la traite d’êtres humains