Terre des Hommes

Pour le droit à vivre dignes

Nos actions

FrancePays
Droits des enfantsNos causes
Campagnes et RéseauxType de projet
◂ Retour à la liste des actions

Campagne Children Win

Pour le respect des droits de l’enfant autour des méga-événements sportifs

Pour comprendre cette campagne, voici le documentaire « The Fighter », réalisé par Terre des Hommes. Ce film raconte l’histoire d’une adolescente, Naomy, qui a osé faire face et résisté aux puissantes forces économiques et politiques qui agissent autour des Jeux Olympiques de Rio 2016.

 

 

Lancée en février 2014 par Terre des Hommes, Children Win est une campagne internationale pour le respect des droits de l’enfant autour des méga-événements sportifs tels que les Jeux Olympiques ou la Coupe du monde de football.

UNE CAMPAGNE INTERNATIONALE

Associé à juste titre à la coopération internationale et au divertissement, ces événements ne sont toutefois pas exempts de nombreux risques pour les enfants. Les mégas-événements sportifs tels que la Coupe du Monde de la FIFA ou les Jeux Olympiques peuvent provoquer des violations directes aux droits de l’enfant ou indirectes en aggravant celles qui existent déjà dans le pays.

infography_fr

• EXPULSIONS : 700 maisons ont été démolies à Rio de Janeiro pour faire place aux Jeux Olympiques (2016) et la Coupe du monde du Brésil (2014).

• EXPLOITATIONS SEXUELLES : les journalistes couvrant les Coupes du monde de football d’Afrique du Sud (2010) et du Brésil (2014) ont signalés que ces événements avaient largement fait augmenter l’exploitation sexuelle des enfants vulnérables.

• TRAVAIL FORCE : lors de la Coupe du monde de football du Brésil (2014), le travail des enfants a augmenté, avec des cas d’enfants qui vendent des drapeaux et autres souvenirs aux fans.

• VIOLENCES POLICIERES : lors des Coupes du monde de football d’Afrique du Sud (2010) et du Brésil (2014) de nombreux enfants et jeunes ont été menacés par la police et punis par des amendes qu’ils ne pouvaient pas payer afin de pouvoir les arrêter et les enlever des rues.

Bien que les gouvernements nationaux aient la responsabilité ultime pour les violations qui se produisent dans leurs pays, les organismes régissant le sport, telles que la FIFA et le Comité international olympique (CIO), ont la responsabilité de respecter les droits humains.

Terre des Hommes les appelle à garantir et respecter les droits des enfants et des familles avant, pendant et après les méga-événements.

Ces organismes sont invités à :

⇒ S’engager publiquement dans une politique pour les droits de l’Homme ;
⇒ Garantir le respect des droits humains et assurer l’accès à un recours en cas de violation ;
⇒ Exercer une diligence raisonnable en matière de droits de l’homme ;
⇒ Mener un suivi efficace sur l’ensemble des étapes des jeux.
⇒ Assurer un contrôle externe indépendant.

Afin de prévenir de futures violations, Terre des Hommes appelle par ailleurs les organismes de sport à inclure les droits humains, et en particulier les droits de l’enfant dans le cadre de la décision d’attribution de tout méga-événement sportif et à en faire une obligation explicite dans les contrats avec la ville et pays hôtes.

Toutes ces normes ne devraient pas être fondées sur la bonne volonté des organismes, mais doivent être non négociables et contraignantes pour toutes les parties prenantes. Les méga-événements sportifs ne devraient pas nuire aux enfants. Au contraire, par la création et rénovation d’infrastructures, le développement des services publics, ou encore le dialogue interculturel, ces évènements peuvent représenter de belles opportunités pour les droits des enfants et leurs communautés.

Désireux que ces événements sportifs laissent un héritage positif aux enfants et communautés, Terre des Hommes recueille à travers des articles et vidéos la voix et l’opinion des enfants. Elle invite les organismes de sport, les entreprises, les médias et le grand public à leur répondre.

Pour en savoir plus 

Informations complétementaires

Partenaire(s): Fédération internationale Terre des Hommes

Situation de l'action: En cours

Partager avec
Email to someoneShare on FacebookGoogle+Tweet about this on Twittershare on Tumblr