Terre des Hommes

Pour le droit à vivre dignes

Combattre la violence économique,
C'est donner aux victimes de la mondialisation les moyens efficaces de connaître et faire valoir leurs droits pour reprendre la maîtrise de leur vie.

Soutenez
nos actions

Si vous souhaitez, vous aussi, agir pour la défense et la promotion des droits humains, alors n’hésitez plus !

Un don de 100 €
ne vous coûte en fait que 34 €.

Je fais un don

Terre des Hommes France, reconnue d’utilité publique, est membre du Comité de la Charte du don en confiance.

Combattre la violence économique,
C'est donner aux victimes de la mondialisation les moyens efficaces de connaître et faire valoir leurs droits pour reprendre la maîtrise de leur vie.

à la une

Toutes les actualités

Congrès mondial sur la justice pour enfants 2018

Renforcer les systèmes de justice pour les droits des enfants

Sous le haut patronage de l’UNESCO, et en partenariat avec la fondation Terre des Hommes, le Congrès Mondial sur la justice pour Enfants aura lieu du 28 à 30 mai 2018 à Paris au siège de l'UNESCO. 

nos causes

Champs d’action thématiques

Champs d’action transversaux

nos actions

Campagnes et Réseaux

Fédération internationale Terre des Hommes

Campagne Destination inconnue

Campagne Destination inconnue

Projets de terrain

FEDINA (Foundation for Educational Innovation in Asia)

Inde - Défendre les droits des populations marginalisées

Inde

Défendre les droits des populations marginalisées

Campagnes et Réseaux

Fédération internationale Terre des Hommes

Campagne Children Win

Campagne Children Win

Projets de terrain

Mouvement Tzuk Kim Pop

Guatemala - Appui aux populations Mayas

Guatemala

Appui aux populations Mayas

Projets de terrain

FEDEPAZ (Fundación Ecuménica para el Desarollo y la Paz)

Pérou - Gestion durable et pacifique des territoires

Pérou

Exploitations pétrolières et minières incontrôlées

Projets de terrain

FED (Foundation for Education and Development)

Thaïlande - Défense des droits des migrants birmans

Thaïlande

Défense des droits des migrants birmans